Parlons Argent : Ma mère est devenue veuve depuis peu. Pourquoi a-t-elle tant de difficulté à gérer ses finances?

Dre NASREEN KHATRI

Neuroscientifique et psychologue clinicienne

Ce n’est un secret pour personne que les femmes ont toujours eu à laisser la prise des décisions financières à leur conjoint. Ce n’est que récemment que les femmes, qui dépassent pourtant le salaire de leur partenaire dans bien des cas, ont acquis leur indépendance financière. 1 Selon Gestion de patrimoine TD, 31 % des femmes sont désormais les principaux soutiens économiques de leurs ménages. Il n’en demeure pas moins que certaines femmes n’abordent l’indépendance financière pour la première fois qu’à la fin de leur vie.

Voyons pourquoi votre mère pourrait avoir besoin d’aide pour gérer ses finances en ce moment. Le décès d’un conjoint peut être bouleversant. Le deuil est un phénomène aussi individuel que complexe. Cet énorme changement émotionnel pourrait révéler que les finances de votre mère sont actuellement le dernier de ses soucis. Elle est peut-être bouleversée en ce moment, donc ses factures s’accumulent. Et pour une courte période, c’est sans doute correct.

Mais si son humeur ne s’améliore pas (même pas légèrement) au bout de quelques mois, ou si vous remarquez des changements en ce qui a trait à sa personnalité, à sa mémoire et à sa façon de penser, et que les factures restent toujours impayées, il est peut-être temps d’en parler. Vous souhaiteriez probablement l’encourager à parler à un professionnel de la santé mentale qui pourra procéder à un bilan psychologique et évaluer chez votre mère des signes de dépression, des problèmes cognitifs ou les deux.

La prise de décisions financières est complexe et ainsi, elle s’avère la première chose à être affectée quand des changements cognitifs liés à l’âge se manifestent. Ça peut être un bon moment pour établir ou renforcer une communication ouverte et respectueuse avec votre mère à propos de son humeur, de sa mémoire et de ses finances. Voici quelques idées pour vous aider :

Demandez-lui la permission de l’aider

Tout d’abord, demandez-lui la permission de discuter de sujets délicats. Demandez à votre mère quel est le bon moment pour discuter avec elle. Cela témoigne de la concertation et du respect, et permet à votre mère de garder un certain contrôle sur le moment de la conversation et la façon dont elle aura lieu.

Lorsque vous vous asseyez avec elle pour discuter, essayez de vous en tenir aux faits, de rester neutre et de mentionner précisément ce que vous avez remarqué. (Par exemple : « Hier, on a eu la même conversation qu’avant-hier au sujet de ton hypothèque. Et j’ai remarqué que tu as fondu en larmes quand je t’ai demandé ce qui en était. Est-ce qu’on pourrait parler de la façon dont tu te sens lorsque tu penses à tes factures? J’aimerais contribuer à te faciliter les choses. »)

Offrez-lui votre assistance

Ensuite, vous pouvez l’aider en créant avec elle un plan pour gérer ses finances. Selon la situation, il pourrait être approprié de l’accompagner à la banque et de lui demander de vous inclure dans la conversation avec la personne qui la conseille.

Cette personne pourrait travailler avec vous deux. Si votre mère a une personne de l’équipe de conseils avec qui elle se sent à l’aise, celle-ci pourrait l’aider à comprendre comment elle peut s’acquitter des tâches les plus urgentes le plus facilement possible, tout en gardant un œil sur ses besoins financiers à venir. La personne qui conseille votre mère peut l’encourager à poser des questions sur n’importe quoi, qu’il s’agisse de paiement de factures, de placements ou de dettes. Il est intéressant de constater que de nombreuses femmes ne connaissent pas de spécialiste en conseils, ou que c’est surtout leurs conjoints qui ont entretenu des relations avec des spécialistes en conseils au fil des ans. C’est donc le moment de demander à votre mère ce qu’elle pense de cette personne qui la conseille et si elle a besoin d’aide pour en trouver une avec laquelle elle pourra être à l’aise et ouverte.

Faites preuve de patience et n’insistez pas

Si vous rencontrez un blocage et que vous avez la sensation que votre mère ferme le passage, n’insistez pas. Il est préférable pour vous de reprendre cette conversation une autre fois, à moins qu’il s’agisse d’une urgence. Les gens vivent une expérience financière différente selon leur âge, leur génération, leur genre et leur culture. Ces différences peuvent s’avérer des obstacles à la création d’une relation financière saine. Cherchez à écouter et à comprendre sans porter de jugement. Essayez de façonner une communication ouverte et saine sur la santé en général (physique, émotionnelle, cognitive et financière). Au fil du temps, cela favorisera un style de communication plus ouvert et plus sain qui pourra aboutir à la santé financière de votre famille.

Vous pouvez visiter le site Web de Gestion de patrimoine TD pour les femmes pour en savoir plus sur la façon dont les femmes peuvent atteindre leurs objectifs financiers, maintenant et dans les années à venir.

La Dre Nasreen Khatriest une psychologue clinicienne agréée et primée, et aussi une gérontologue et neuroscientifique qui totalise plus de 15 années d’expérience professionnelle. Elle est spécialisée dans l’évaluation et le traitement des troubles anxieux et de l’humeur chez les femmes en relation avec le vieillissement, ainsi que dans la recherche à ce sujet, à l’Institut de recherche Rotman, à Toronto. Elle est également agente scientifique au Centre for Aging and Brain Health Innovation du Baycrest Centre.