Ce n’est pas l’histoire que Mandy et Rebecca Wolfe voulaient raconter. Lorsque la pandémie de COVID-19 a éclaté en mars, l’équipe des deux sœurs, qui a lancé Mandy’s Salades gourmandes, était en train de planifier une expansion nationale ambitieuse pour sa chaîne de restaurants de Montréal. Lorsqu’elles sont revenues d’un court voyage en famille et ont découvert la fermeture de l’économie et une période d’incertitude indéfinie pour leur entreprise, elles n’ont eu d’autre choix que d’agir rapidement.

« Nous sommes revenues dans un tout nouveau monde, où tout fermait petit à petit en raison de la COVID-19 », explique Mandy Wolfe. « Il y avait un certain niveau d’incrédulité, et nous étions également paniquées et effrayées. »

Grâce à un solide service de repas pour emporter et de livraison déjà en place, les sœurs ont rapidement fermé les aires de restauration pour la sécurité des clients et mis en place des plans pour assurer la sécurité du personnel, garder un moral élevé et continuer à générer des revenus. Elles ont mis en place un service de livraison d’épicerie et de plateaux-repas pour aider à nourrir les familles occupées, elles ont livré de la nourriture aux familles de réfugiés nouvellement établies avec leur organisme de bienfaisance, le Collectif Bienvenue, et Mandy et Rebecca se sont elles-mêmes assurées que trois jours par semaine, des repas étaient livrés aux travailleurs de première ligne dans les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée de Montréal.

Après quelques mois d’incertitude, les sœurs Wolfe affirment que l’entreprise est en mode de reprise et espèrent qu’elles ont surmonté le pire de la situation. Chris Gandhu, planificateur pour les clients à valeur nette élevée à Gestion de patrimoine TD, et Eric Partee, directeur de comptes, Services bancaires aux PME à TD Canada Trust, offrent quelques idées aux propriétaires d’entreprise qui souhaitent aller de l’avant dans une économie incertaine :

1) Faire preuve de créativité

Tout comme Mandy’s s’est lancée dans la livraison d’épicerie et de plateaux-repas préemballés, les entreprises pourraient être en mesure de reformuler leurs offres de produits ou de services pour répondre à un nouveau besoin. « Nous avons entendu des histoires de brasseries et de distilleries qui ont reconnu le besoin de désinfectant pour les mains », affirme M. Partee. « En adaptant leur gamme de produits pour y inclure un désinfectant pour les mains spécialement produit, elles peuvent maintenir une source de revenus et garder le personnel en poste. »

2) Raconter son histoire

Les entreprises qui se sont remises ont souvent une forte présence sur les médias sociaux, qu’elles utilisent pour faire savoir à leurs clients qu’elles sont ouvertes et les mesures de sécurité qu’elles prennent. C’est ce que les sœurs Wolfe se sont assurées de faire avec Mandy’s. « Vous pourriez être en mesure d’attirer une plus grande clientèle en offrant une plus grande tranquillité d’esprit et transparence par rapport aux entreprises dont la présence sur les médias sociaux fait défaut », affirme M. Partee.

3) Respecter des budgets serrés

Même si l’accès aux subventions salariales, aux subventions et aux prêts sans intérêt peut rendre tentant de dépenser pour l’entreprise, l’argent est roi, selon M. Gandhu. « En ce moment, c’est une bonne idée de vraiment remettre en question toutes vos dépenses. C’est peut-être le moment de renégocier les contrats avec les fournisseurs, de réduire les coûts inutiles et peut-être de faire les choses vous-même plutôt que d’impartir. »

4) Reconnaître les occasions en temps opportun

« Le moment est peut-être bien choisi pour profiter de la récession et racheter des concurrents ou acheter de l’équipement au rabais en raison de la liquidation effectuée par d’autres entreprises », affirme M. Gandhu. « Les entreprises qui le font se positionnent peut-être pour prendre de l’expansion à un prix inférieur lorsque la situation se redressera. »

Gandhu recommande également de maintenir des liens étroits avec votre banque, vos conseillers d’affaires et vos comptables. Ils pourraient vous aider en trouvant des flux de trésorerie si vous en avez besoin, et vous aider à créer un plan pour vous aider à vous remettre sur pied.

−  Écrit par Denise O’Connell, Parlons argent et vie