Il a fallu 14 ans d’études pour que le Dr René Caissie obtienne son diplôme en médecine, mais il admet maintenant qu’il aurait aimé étudier un peu plus longtemps pour apprendre la gestion des affaires.

« Si je pouvais revenir en arrière, j’étudierais encore un an ou deux pour obtenir une maîtrise en administration des affaires », dit-il.

Un diplôme en affaires l’aurait certainement mieux préparé à naviguer dans le secteur des appareils médicaux dans lequel il s’est retrouvé lorsqu’il a commencé à créer ses propres masques réutilisables au début de la pandémie de COVID-19. À l’époque, il n’envisageait pas de démarrer une entreprise. Il voulait simplement aider ses collègues de première ligne qui étaient confrontés à un manque alarmant de matériel de protection individuelle.

Des mois plus tard, Dr Caissie est maintenant chef de la direction de Dorma Filtration, l’entreprise qu’il a fondée pour fabriquer sa propre gamme de masques réutilisables moulés par injection fabriqués au Canada pour les travailleurs de la santé.

Si vous démarrez une entreprise, comme le Dr Caissie, vous n’avez peut-être pas le temps ou les ressources nécessaires pour obtenir une maîtrise en administration des affaires afin d’acquérir des connaissances dans ce domaine. Annie Boivin, planificatrice spécialiste de la fiscalité et des successions à Gestion de patrimoine TD, et Eric Partee, directeur de comptes, Services bancaires aux PME à la TD, présentent ci-dessous des idées utiles aux entrepreneurs qui souhaitent améliorer leur sens des affaires :

1) Constituer une équipe solide

« Pour soutenir votre projet, faire croître votre entreprise et vous aider à connaître du succès, il peut être utile d’avoir un groupe de professionnels qualifiés en finances et en affaires », explique Annie. La plupart des entreprises ont besoin de financement, d’aide à la comptabilité et de bons conseils fiscaux, et le fait d’avoir une bonne équipe peut vous aider à devenir rentables plus rapidement et à conserver une plus grande partie de votre argent au moment de produire vos déclarations de revenus. « Trouvez vos conseillers de confiance et assurez-vous qu’ils ont une vue d’ensemble complète de votre situation », souligne Annie. Elle mentionne également de ne pas oublier de poser beaucoup de questions et d’obtenir le plus de renseignements possible.

2) Faire des recherches sur votre secteur d’activité

En tant que propriétaire d’entreprise, il est important de comprendre le secteur dans lequel vous exercez vos activités. Il existe de nombreuses ressources gratuites en ligne qui présentent en détail les perspectives et les tendances économiques dans différents secteurs d’activité. « En sachant où se dirige votre secteur d’activité en matière de nouveaux développements ou d’améliorations technologiques, vous éviterez que votre entreprise devienne dépassée et ne soit laissée pour compte », affirme Eric. Il recommande également de porter une attention particulière à vos concurrents, à leurs forces et, surtout, à leurs points faibles. Cela peut aider un propriétaire d’entreprise à déterminer le créneau dans lequel son entreprise se situe et à découvrir une clientèle sous-servie.

3) Poursuivre votre éducation

Vous n’avez pas besoin d’une maîtrise en administration des affaires, mais de nombreux organismes communautaires ou locaux offrent des cours d’introduction abordables en dehors des heures normales de travail. L’acquisition d’une connaissance pratique des principes de base des affaires (p. ex., la comptabilité, les ressources humaines et le leadership) peut se révéler bénéfique à long terme. « En ayant une connaissance de base en comptabilité, par exemple, vous pourrez mieux communiquer avec votre comptable, explique Eric, Ça vous permettrait de poser des questions pertinentes et de mieux planifier la croissance de votre entreprise. »

4) Élargir votre réseau

Le réseautage formel et informel peut être une bénédiction pour tout nouveau propriétaire d’entreprise, et il existe de nombreuses associations de gens d’affaires partout au pays où vous pouvez rencontrer d’autres propriétaires d’entreprise et entrepreneurs. « Ces associations peuvent être une source de connaissances où un nouveau propriétaire d’entreprise peut obtenir des conseils auprès de ceux qui sont déjà passés par là », affirme Eric. Il ajoute que vous pouvez également utiliser vos réseaux pour vous diriger vers des professionnels dignes de confiance, comme des comptables et des avocats, dont votre entreprise pourrait avoir besoin.

5) Planifier et protéger

Pour démarrer une entreprise, il faut consacrer beaucoup de temps et d’énergie. Il peut être important de prévoir la possibilité d’un ralentissement des activités, ainsi qu’un moment où vous pourriez ne pas être en mesure de gérer l’entreprise. « Il est possible de mettre en place des contrats de société, d’établir des plans d’urgence, de réviser votre plan successoral personnel et d’avoir des procurations dès le début d’une entreprise, affirme Annie. Si vous n’avez pas ces outils en place le moment venu, le produit de votre dur labeur pourrait s’effondrer. » Encore une fois, de bons conseillers peuvent vous aider à déterminer ce dont vous avez besoin. N’oubliez pas que cette planification est évolutive et qu’elle peut changer. Il est donc important de mettre à jour régulièrement ces plans.

Vous n’avez pas besoin d’un diplôme en affaires pour démarrer une entreprise. Vous devez poser des questions, être entouré de professionnels de différents domaines et, avec un peu de chance, acquérir des connaissances au cours du processus.

– Denise O’Connell, Parlons argent et vie