TANNIS DAWSON

PLANIFICATRICE POUR LES CLIENTS À VALEUR NETTE ÉLEVÉE, GESTION DE PATRIMOINE TD

En raison de la pandémie de COVID-19, le gouvernement a réduit de 25 % le retrait annuel minimal obligatoire du FERR pour l’année d’imposition 2020. Qu’est-ce que ça signifie? Selon le tableau ci-dessous, avant la pandémie, un titulaire de FERR âgé de 71 ans devait retirer 5,28 % de la valeur de son FERR au 1er janvier. En vertu de la nouvelle règle, il pourra en retirer seulement 3,96 %. Le tableau ci-dessous montre les pourcentages qui s’appliquent à différents âges.

Autrement dit, si votre retrait obligatoire pour cette année était de 10 000 $, maintenant, vous n’avez qu’à retirer 7 500 $.

Voici quelques faits à retenir :

  • Le retrait minimal a été réduit, mais vous pouvez retirer davantage si vous le souhaitez.
  • Le pourcentage de retrait minimal d’un FERR augmente avec l’âge (voir le tableau ci-dessous).
  • Tous les retraits d’un FERR s’ajoutent au revenu imposable.

Pourquoi le gouvernement a-t-il réduit le retrait minimal?

Cette réduction est motivée par le fait que les marchés financiers connaissent un déclin depuis la pandémie de COVID-19. Les clients qui ont un FERR doivent en retirer un pourcentage minimal chaque année. Ils pourraient donc être contraints de vendre des placements qui ont fortement diminué ou qui n’ont pas encore atteint leur potentiel visé. En ce moment, le fait de retirer moins d’argent que ce qui est habituellement exigé offre un certain répit; plus de fonds peuvent rester dans le FERR et avoir la chance de fructifier à nouveau.

Quoi faire si j’ai déjà effectué un retrait?

Il est possible que certaines personnes aient déjà effectué leurs retraits annuels ou partiels. Le gouvernement a annoncé que les particuliers qui ont déjà retiré plus que le montant minimal réduit ne peuvent pas remettre ce montant excédentaire dans leurs FERR. Ceux qui ont effectué des retraits partiels pourraient être en mesure de réduire les paiements subséquents afin que les retraits totaux en 2020 respectent le nouveau montant minimal réduit.

Les clients devraient consulter leur professionnel des services financiers pour voir s’il est logique de retirer le montant minimal réduit en cette période, s’ils disposent d’autres sources de revenu de retraite et, s’il y a lieu, laquelle de ces sources sera la plus avantageuse à utiliser sur le plan fiscal.

Comment la pandémie de COVID-19 affecte-t-elle mon FERR?

Tout d’abord, rappelons qu’un FERR est un régime enregistré dans lequel les fonds peuvent fructifier à l’abri de l’impôt jusqu’au retrait. Les FERR eux-mêmes ne seront pas touchés par les marchés, mais il est possible que les placements détenus dans les FERR aient connu une baisse. De plus, les avoirs détenus dans les FERR sont uniques à chacun et comprennent différents types de placements : espèces, certificats de placement garanti (CPG), fonds communs de placement, fonds négociés en bourse (FNB), actions et obligations.

La gravité de la situation de votre FERR dépend du type de placements que vous détenez. Bien que de nombreuses personnes aient vu la valeur de leurs placements dans un FERR diminuer et que les perspectives de l’économie paraissent sombres, certains économistes prédisent que le repli du marché pourrait être de courte durée et le marché boursier a déjà commencé à remonter par rapport au creux de mars. C’est donc dire qu’une éventuelle augmentation pourrait s’observer à la suite du recul connu par certains placements en ce moment. Aucune perte n’est réalisée avant la vente des placements. Nous avons donc la possibilité de choisir les placements à utiliser lors des retraits d’un FERR.

chart for minimum RRIF withdrawal percentages in French

Est-ce que je devrais apporter des changements à mes placements pour protéger mon FERR?

Les pertes ou les baisses sur votre relevé peuvent vous inquiéter et provoquer des décisions précipitées au sujet de vos fonds de retraite. Cela dit, il ne faut pas paniquer et faire des choix malavisés. Les humains sont portés à réagir aux mauvaises nouvelles, mais un geste irréfléchi risque d’aggraver la situation. Par exemple, vous pourriez vendre les placements de votre FERR au creux du marché, sans réfléchir aux conséquences. De plus, il a été prouvé que nous ressentons davantage les pertes que les gains. Il est donc important de mettre les événements récents en perspective et de garder en tête les nombreuses bonnes années qu’ont connues les marchés.

Si la frustration s’installe et que vous voulez faire quelque chose pour aider vos placements, n’oubliez pas que vous avez probablement déjà fait quelque chose : vous avez établi un plan de placement intelligent pour votre FERR qui peut soutenir la croissance sur une longue période. Vendre ses placements en pensant réintégrer les marchés au rebond s’est avéré une mauvaise stratégie de placement. Les pertes théoriques se concrétiseraient au creux du marché et les bonnes occasions de croissance seraient probablement manquées.

Quelle est la différence entre un FERR et un plan financier?

Un FERR est le volet placement d’un plan financier pour la retraite qui permet de faire fructifier les placements à l’abri de l’impôt jusqu’au retrait. Un plan financier bien équilibré tient également compte des dépenses, de l’impôt et de la planification successorale. Il devrait également tenir compte d’autres sources de revenus, comme les prestations de retraite, l’épargne non enregistrée, la Sécurité de la vieillesse, le Régime de pensions du Canada (RPC), le Régime de rentes du Québec (RRQ) ou les sources de revenus d’un conjoint. Il peut aussi répondre à une question de base : quel est le montant d’argent dont vous avez besoin pour vivre et quel est le montant à retirer de votre FERR? Si vous retirez trop d’argent, vous risquez de manquer de fonds à long terme. Cependant, si vous n’en retirez pas assez, vous pourriez vous endetter durant l’année.

Un bon plan financier à la retraite tient compte de vos objectifs de vie; il aide aussi à prévoir ce que vous devriez épargner pour l’avenir en vue, notamment, des coûts de soins de santé plus élevés à mesure que vous vieillissez ou si vous devenez inapte.

Une partie du plan financier consiste à choisir des placements dans votre FERR qui correspondent à votre personnalité. Le plan vous aidera à déterminer les types de placements dont vous avez besoin pour continuer de faire fructifier vos fonds, ainsi que les types de placements dont vous avez besoin pour générer un revenu pour vos dépenses.

Si vous n’avez pas de plan ou si vous vous demandez si vous utilisez votre FERR de la meilleure façon qui soit, c’est le moment d’y réfléchir.

Où puis-je obtenir plus de renseignements?

Comme première étape, c’est une bonne idée de parler à un professionnel des services financiers. Il peut suggérer un plan adapté à vos objectifs et aider à dissiper une partie de l’incertitude financière en cette période.

Tannis Dawson est comptable agréée (CPA, CA) depuis 26 ans. L’hiver, vous la verrez skier ou faire de la motoneige; durant l’été, elle se plaît à passer du temps dans son jardin ou sur sa ferme.