BLAKE BURNS

CONSEILLER EN GESTION DE PATRIMOINE, GESTION DE PATRIMOINE TD

C’est une excellente question. Elle peut sembler simple au départ, puisque quiconque gagne un revenu au Canada, peu importe son âge, doit produire une déclaration de revenus. Et même si vous n’y pensez que maintenant, la date limite de production des déclarations de revenus cette année a été reportée au 1er juin en raison de la pandémie de COVID-19, ce qui vous donne plus de temps. Toutefois, il y a d’autres facteurs à prendre en considération.

La bonne nouvelle, c’est que votre adolescent qui travaille à temps partiel ne paiera probablement pas d’impôt sur le revenu des particuliers. Les contribuables peuvent gagner un montant de revenu de base à l’abri de l’impôt chaque année. Pour 2020, le montant personnel au fédéral est de 13 229 $. À moins que votre adolescent ait gagné plus, ses gains ne devraient pas être imposables. En fait, il pourrait être admissible à un remboursement si son employeur a retenu de l’impôt à la source.

Mais en plus de recevoir un chèque par la poste, ça permet à votre adolescent de commencer à accumuler des droits de cotisation à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Ce serait une décision stratégique très utile sur le plan fiscal. Chaque année, il a droit à un montant de cotisation correspondant à 18 % du revenu déclaré à l’Agence du revenu du Canada (ARC). Après avoir gagné un revenu inférieur au montant personnel de base pendant un an ou deux, votre adolescent pourrait avoir accumulé des droits de cotisation de deux ou trois mille dollars. Lorsqu’il commencera à travailler à temps plein et gagnera plus d’argent, il pourra utiliser ses droits de cotisation à un REER accumulés pour réduire le montant du revenu gagné sur lequel il paiera de l’impôt selon une tranche d’imposition plus élevée. Autrement dit, lorsqu’il cotisera à son REER plus tard, il pourrait recevoir des remboursements d’impôt! C’est toujours une bonne chose.

Poussons la réflexion un peu plus loin : s’il réinvestit ensuite ses remboursements d’impôt dans son REER, l’impôt sur ces cotisations sera également différé. Ainsi, votre adolescent pourra laisser fructifier ses cotisations dans un compte REER, sans avoir à payer d’impôt sur celles-ci jusqu’à ce qu’il décide de retirer les fonds, que ce soit à sa retraite ou avant. S’il décide d’acheter une première maison, il pourra emprunter jusqu’à 35 000 $ de son REER dans le cadre du Régime d’accession à la propriété. Ou alors, il pourrait se prévaloir du Régime d’encouragement à l’éducation permanente et emprunter de l’argent de son REER pour payer ses études. Les deux programmes permettront à votre enfant d’emprunter des fonds de son REER à l’abri de l’impôt, qu’il devra rembourser conformément au calendrier de versements de l’ARC.

Plus récemment, la pandémie de COVID-19 a fait ressortir l’importance de produire des déclarations de revenus. Des prestations gouvernementales dépendent du revenu précédemment déclaré à l’ARC, ce qui est le cas de certaines des mesures financières d’urgence actuellement offertes. À tout le moins, lorsque votre adolescent aura 19 ans, il pourrait être admissible au crédit pour la TPS/TVH (il sera inscrit automatiquement au programme en fonction de sa déclaration de l’année précédente). Enfin, s’il demande un prêt ou une carte de crédit, le fait d’avoir produit des déclarations de revenus sera une preuve de ses gains.

La préparation d’une déclaration de revenus peut se faire sans dépasser le budget d’un jeune. Il existe quelques façons gratuites de produire des déclarations de revenus modestes ou plus simples. L’ARC tient à jour une liste de logiciels fiscaux gratuits homologués à utiliser avec son programme IMPÔTNET pour produire les déclarations en ligne. De plus, l’ARC offre des comptoirs d’impôts gratuits pour aider les Canadiens à faible revenu et dont la situation fiscale est moins complexe.

Globalement, les règles, les règlements et les procédures qui s’appliquent à l’impôt sur le revenu peuvent être complexes et difficiles à comprendre pour les nouveaux déclarants. En tant que parent, le fait de prendre le temps de renseigner tôt votre adolescent sur ces points pourrait l’aider à prendre de bonnes habitudes financières et le rendre, une fois adulte, beaucoup plus avisé sur le plan financier.

Blake Burns habite Calgary, en Alberta, et travaille dans les services financiers depuis 13 ans. Blake travaille régulièrement avec les jeunes et les nouveaux arrivants au Canada pour les aider à se préparer au marché du travail. Il passe ses temps libres à explorer les montagnes sur une moto hors route, à surfer ou à s’adonner à une activité physique.