Dès leur plus jeune âge, de nombreuses personnes apprennent que « l’argent est roi ». Que ce soit l’argent de la fée des dents, l’argent de poche ou les premiers chèques de paie, il y a peu de choses aussi gratifiantes que de voir son argent fructifier au fil du temps (qu’il soit dans une tirelire ou un compte bancaire). Ce que beaucoup de gens n’apprendront peut-être pas avant leur retraite, c’est que le fait de détenir trop de liquidités non investies peut être contre-productif et peut même nuire à leur capacité d’épargner en vue de la retraite.

Étant donné que la COVID-19 rend tout incertain, notamment les marchés et la sécurité d’emploi, un plus grand nombre de Canadiens conservent sans doute plus de liquidités dans leurs comptes bancaires plutôt que dans des placements axés sur le marché, comme les fonds communs de placement. De plus, comme les Canadiens dépensent moins d’argent – dans les restaurants et les magasins et pour les vacances –, ils ont peut-être plus d’argent qu’à l’habitude.

« Nous savons qu’il y a beaucoup de liquidités inutilisées, que ce soit en raison de dépenses réduites ou parce que la volatilité et l’incertitude des marchés ont incité les Canadiens à se retirer des marchés, affirme Agnes Vandenberg, vice-présidente, Épargne et placements personnels, à la TD. Mais le fait de détenir autant de liquidités non investies n’est peut-être pas la meilleure option pour aider les Canadiens à atteindre leurs objectifs à long terme. »

En quoi est-ce que la détention de liquidités non investies est problématique et que pouvez-vous faire à ce sujet? Nous pouvons fournir une explication.

Les liquidités peuvent ne pas générer des rendements significatifs

Quel est le plus grand inconvénient de détenir des liquidités? Leur valeur n’augmente pas au fil du temps. Oui, les institutions financières vous versent un petit montant pour conserver votre argent dans un compte d’épargne, et vous pouvez perdre de l’argent sur le marché, mais de nombreuses options de placement ont historiquement surpassé les intérêts liés aux comptes d’épargne. Même si le rendement passé n’est jamais garant des résultats futurs, de nombreux fonds communs de placement ont affiché en moyenne un rendement supérieur à 5 % au cours des 10 dernières années.1 Certains ont dégagé des rendements plus élevés, mais ils auraient aussi présenté un risque plus élevé. Le fait est que ces placements auraient surpassé le rendement de 0 % à 2,5 % environ que vous auriez réalisé grâce à l’intérêt d’un compte d’épargne traditionnel.

Les liquidités ne suivent pas le rythme de l’inflation

Comme la valeur des liquidités n’augmente pas de façon significative, elle pourrait ne pas suivre le rythme de l’inflation. L’inflation fait référence à l’augmentation annuelle du prix des biens. Historiquement, le coût de tout, des aliments aux vêtements, a augmenté de 2 % à 3 % par année. Voici un exemple de la façon dont l’inflation pourrait faire diminuer la valeur de vos liquidités :

Supposons que vous prévoyez acheter un nouvel ordinateur l’an prochain et que vous mettez 1 000 $ de côté pour cet ordinateur, qui coûte actuellement 1 000 $. À la fin de l’année, vous pourriez avoir environ 1 010 $ dans le compte si la banque vous verse un taux d’intérêt de 1 %, mais si l’inflation augmente de 2 %, l’ordinateur pourrait maintenant coûter 1 020 $, soit 10 $ de plus que ce que vous avez épargné. Maintenant, pensez à tout ce que vous voulez faire à la retraite et à ce que ça pourrait coûter si l’inflation continue d’augmenter de 2 % chaque année. Si votre argent est investi dans des liquidités plutôt que dans des placements axés sur le marché et susceptibles de produire des rendements plus élevés, votre épargne pourrait ne pas couvrir le coût de la vie.

Comprendre le rôle des liquidités

Si les liquidités ne génèrent pas suffisamment de rendements et qu’elles peuvent perdre leur pouvoir d’achat au fil du temps, pourquoi en conserver? Les liquidités peuvent être idéales pour épargner à court terme ou en cas d’urgence. Si vous savez que vous aurez besoin d’accéder à vos fonds dans un délai d’un an, il peut valoir la peine de conserver des liquidités. Vous savez peut-être que vous ferez des rénovations en décembre et vous prévoyez commencer à épargner en janvier. Vous pouvez déposer cet argent dans un compte bancaire, sans risque de subir des pertes sur le marché. Il est également important d’avoir facilement accès à l’épargne d’urgence. Si, par exemple, vous devez faire faire des réparations inattendues à votre toiture, il sera plus rapide et plus facile pour vous de retirer de l’argent d’un compte d’épargne. Mais pour toute épargne à long terme, il peut être plus logique d’investir ces fonds sur le marché.

Tirez parti de vos liquidités

Comment pouvez-vous faire fructifier votre épargne? Vous pourriez envisager d’investir dans un fonds commun de placement. Le type de fonds dans lequel vous investissez dépend de divers facteurs, comme le nombre d’années que vous avez jusqu’à la retraite, votre tolérance au risque de marché et vos objectifs financiers à court et à long terme, entre autres. Vous pouvez voir ci-dessous un exemple de la façon dont un placement aurait pu évoluer au cours des 10 dernières années. Il pourrait être judicieux de parler à un conseiller financier pour déterminer quels produits conviennent à votre situation.

Les graphiques et les tableaux sont utilisés uniquement à des fins d’illustration et ne reflètent pas les valeurs ou les rendements futurs des placements. 1 Source : Le taux d’intérêt est fondé sur le taux annuel de 0,05 %, composé sur 10 ans, affiché pour le compte d’épargne quotidien TD au 30 décembre 2019 sur le site de TDCanadaTrust.com. 2 Source : Morningstar Direct. En fonction des rendements annualisés sur 10 ans des CPG moyens de 1 an et de 5 ans. Rendements annualisés au 30 novembre 2019. 3 Source : Groupe Banque TD. En fonction des rendements annualisés moyens sur 10 ans des CPG Croissance boursière TD. Rendements annualisés au 30 novembre 2019. 4 Source : Morningstar Direct. En fonction du rendement annualisé sur 10 ans de l’indice de référence des fonds équilibrés mondiaux neutres. Rendements annualisés au 30 novembre 2019. Les données du graphique représentent la période allant du 1er décembre 2009 au 30 novembre 2019. Source : Gestion de Placements TD.

Investissez à votre rythme

Si vous avez beaucoup de liquidités non investies en ce moment, et si vous avez encore des doutes au sujet de la COVID-19, vous devriez peut-être envisager les avantages des achats périodiques par sommes fixes. Cela implique de déposer un peu d’argent dans un fonds commun de placement chaque mois plutôt que de transférer tout votre argent d’un seul coup. Si vous transférez tout d’un coup et que le marché dégringole une semaine plus tard, votre portefeuille pourrait subir des pertes importantes. Répartissez plutôt vos versements et prenez moins de risques à court terme. Vous pourriez de pas profiter de certains gains, mais il est plus important d’investir régulièrement.

Comme vous pouvez le voir, l’argent n’est pas tout à fait le roi que certaines personnes croyaient. Tout le monde aime accumuler plus d’argent, mais il peut être encore mieux de l’investir dans un instrument de placement qui a le potentiel de croître. Parlez à un conseiller pour vous aider à décider comment investir cet argent.

« Ayez une conversation, affirme Vandenberg. Un conseiller peut vous aider à réfléchir aux objectifs que vous pourriez avoir pour vous-même, à rester sur la bonne voie et à réaliser les aspirations que vous vous êtes fixées. »

BRYAN BORZYKOWSKI

PARLONS ARGENT ET VIE

ILLUSTRATION

DANESH MOHIUDDIN