La période des impôts peut être stressante même dans des conditions idéales. En ce moment, vous ne pensez probablement pas à préparer vos déclarations de revenus, car vous vous souciez de votre sécurité et de celle de vos proches pendant cette pandémie. Pour venir en aide aux Canadiens qui pourraient être stressés et aux prises avec des difficultés financières au cours de cette période, le gouvernement fédéral a annoncé des changements temporaires pour la période des impôts de 2020. « Cette initiative pourrait aider certains Canadiens qui s’inquiètent de leurs liquidités au cours des prochains mois », affirme Georgia Swan, planificatrice spécialiste de la fiscalité et des successions, Gestion de patrimoine TD. D’autres changements pourraient être annoncés au cours des prochains jours et des prochaines semaines, mais voici ce que nous savons jusqu’à maintenant :

La nouvelle date limite pour les contribuables particuliers est le 1er juin 2020

La date limite annuelle tombe habituellement à la fin d’avril, mais elle a été reportée d’un mois. « Les Canadiens auront ainsi plus de temps pour recueillir les renseignements fiscaux dont ils ont besoin, affirme Georgia. De plus, les Canadiens pourraient avoir de la difficulté à collaborer avec leur comptable ou leur spécialiste en déclarations de revenus qui travaille peut-être à distance. » Le paiement de toute somme due à l’Agence du revenu du Canada (ARC) peut être reporté au 1er septembre 2020, sans pénalité ni intérêt à payer.

Les entreprises peuvent reporter les paiements d’impôt jusqu’au 1er septembre 2020

Bien que les dates limites de production des déclarations d’entreprise n’aient pas changé, l’ARC permettra à toutes les entreprises de reporter au 1er septembre 2020 tout paiement sur les montants qui auraient normalement dû être payés à partir du 18 mars. Les soldes à payer et les versements sont également inclus. Aucun intérêt ni aucune pénalité ne s’appliquera à ces montants pendant cette période. « De plus, pour rassurer les propriétaires d’entreprise, l’ARC s’est engagée à ne pas entreprendre de contrôles fiscaux au cours du prochain mois », affirme Georgia.

La nouvelle date limite de production des déclarations de revenus pour les fiducies est le 1er mai 2020

Dans le cas des fiducies dont l’année d’imposition se terminait le 31 décembre 2019, la date limite de production de leur déclaration de revenus sera reportée au 1er mai 2020. Tout solde à payer peut être reporté au 1er septembre 2020, et les intérêts et pénalités seront annulés.

De plus, l’Agence du revenu du Canada a tenu compte du fait que les spécialistes en déclarations de revenus et les comptables pourraient ne pas être en mesure de rencontrer leurs clients. Pour faciliter les choses, l’ARC acceptera les signatures électroniques. Les services de l’ARC qui ne sont normalement offerts qu’en personne, comme le programme de visibilité de l’ARC, seront offerts par téléphone et par webinaire, dans la mesure du possible.

Toutefois, même avec ces changements, il y a de bonnes raisons de ne pas vouloir retarder la production de votre déclaration de revenus. « Bien que cette solution soit pratique pour les Canadiens, si vous n’avez pas besoin de repousser la production de votre déclaration de revenus, il peut être utile de la faire dans les délais habituels, explique Georgia. Certaines prestations, comme l’Allocation canadienne pour enfants, sont calculées en fonction de votre déclaration de revenus, et l’obtention de ces prestations pourrait être retardée jusqu’à ce que vous produisiez votre déclaration. » En d’autres mots, plus vous produisez rapidement votre déclaration de revenus, plus vous recevez des fonds qui vous sont dus rapidement. Pour obtenir de plus amples renseignements et des renseignements à jour sur ces mesures fiscales, visitez le site Web du ministère des Finances du Canada et de l’Agence du revenu du Canada.

DENISE O'CONNELL

PARLONS ARGENT ET VIE

ILLUSTRATION

VERONICA PARK