Comme beaucoup d’entre nous doivent rester à la maison et observer les mesures de distanciation physique en raison de la COVID-19, des difficultés financières pourraient survenir, même en dépensant moins. Si la situation est temporaire pour certains, rien n’empêche de se demander si elle pourrait se prolonger à plus long terme.

« Alors que les entreprises tentent de minimiser les pertes de revenus, de nombreuses personnes pourraient se retrouver sans emploi, affirme Stephen Inskip, chef, Planification financière, Gestion de patrimoine TD. Et pour les propriétaires d’entreprise et les travailleurs autonomes, les occasions d’affaires sont peut-être moins nombreuses. »

Si c’est le cas, vous pourriez vous retrouver à court d’argent pendant cette période et chercher des moyens de joindre les deux bouts. Et même si vous vous sentez à l’aise financièrement à l’heure actuelle, repérer les dépenses non essentielles dont vous pourriez vous passer pourrait rehausser votre confiance en cette période sans précédent. Voici donc huit façons de réduire vos dépenses pour traverser les moments difficiles.

  1. Coupez le cordon
    Bon nombre de Canadiens ont déjà annulé leur abonnement au câble et utilisent désormais les services de diffusion en continu pour se divertir. Certains services sont même gratuits, comme l’accès virtuel à des musées et à des bibliothèques. Mais méfiez-vous : si le nombre de services de diffusion en continu haut de gamme offerts augmente, les tarifs augmentent également. On peut donc facilement troquer son abonnement mensuel au câble à 80 $ contre plusieurs services de diffusion en continu à 15 $. Sans frais d’annulation ou d’installation, il peut même être judicieux de s’abonner à un service de diffusion en continu à la fois. Ainsi, après avoir visionné en rafale le meilleur contenu d’un service, on peut ensuite passer à un autre service pour accéder à du nouveau contenu.
  2. Cuisinez à la maison
    Les ménages canadiens dépensent en moyenne 2 593 $ par année en repas au restaurant 1. Si avez déjà voulu faire des expériences culinaires, voici le moment parfait pour trouver de nouvelles recettes et visionner des vidéos. Commander des aliments frais en ligne et faire des réserves de biens essentiels pourrait vous aider à économiser de l’argent tout en réduisant le besoin de vous déplacer en période d’isolement.
  3. Utilisez des coupons rabais
    De nos jours, le couponnage peut se faire rapidement, sans découpage, ni organisation. De nombreuses applications permettent d’établir votre liste d’épicerie automatiquement et de connaître les rabais. Faites des réserves de produits non périssables lorsqu’il s’agit d’achats avantageux et envisagez de changer de marque si les produits d’une autre marque sont réduits. Certains grands utilisateurs de coupons affirment même pouvoir facilement économiser des milliers de dollars chaque année.
  4. Vendez ce dont vous n’avez pas besoin
    C’est maintenant le moment idéal pour faire le tour de la maison et trouver des choses qui n’ont plus d’utilité. Des marchés en ligne existent pour presque tout – vous n’avez qu’à prendre une photo, fixer un prix et attendre un acheteur. En vendant seulement quelques articles par mois, vous pourriez accroître votre budget de centaines de dollars. Utilisez votre application bancaire pour effectuer des virements électroniques plutôt que d’échanger de l’argent en main propre et n’oubliez pas d’observer les mesures de distanciation lorsque vous rencontrez des acheteurs.
  5. Consolidez vos dettes
    La consolidation de dette permet de regrouper plusieurs dettes en un seul paiement. Une ligne de crédit garantie, comme une ligne de crédit sur valeur domiciliaire, vous permettrait par exemple de regrouper des dettes à taux d’intérêt élevé, comme des soldes impayés de cartes de crédit, en un seul paiement à un taux d’intérêt moins élevé. « En plus de vous permettre de réduire vos coûts d’emprunt, la consolidation de dettes simplifie vos finances et vous permet de rembourser vos prêts plus rapidement », explique Stephen.
  6. Appelez votre assureur
    Si vous n’avez pas vérifié votre prime d’assurance depuis longtemps, il est peut-être temps de faire un appel. Même si vous êtes satisfait de votre fournisseur, vous devriez tout de même vérifier de nombreux facteurs qui influencent l’établissement de votre prime assurance, comme la dépréciation de votre voiture, votre bon dossier de conduite et même un changement d’adresse ou d’état matrimonial. « Envisagez aussi d’opter pour une franchise plus élevée, suggère Stephen, ce qui pourrait réduire vos mensualités et ainsi contribuer à accroître vos liquidités. »
  7. Réduisez vos factures de téléphone cellulaire
    Si les appels et les textos sont relativement peu coûteux, l’utilisation d’une quantité importante de données peut coûter cher. « Surveillez votre utilisation de données, avise Stephen, car payer pour des services d’itinérance ou des forfaits inutiles peut être coûteux. » Choisissez votre forfait judicieusement et pensez à utiliser principalement une connexion Wi-Fi, surtout si vous passez plus de temps à la maison. Un petit forfait pourrait vous faire économiser des centaines de dollars chaque année.
  8. Songez à vous départir de votre voiture
    Si une voiture peut être pratique, son entretien peut être coûteux. En moyenne, il en coûte plus de 8 500 $ par année pour posséder et utiliser une voiture compacte à essence 2. « Si vous avez besoin d’une auto, envisagez de faire du covoiturage, ou si vous n’en avez besoin qu’occasionnellement, envisagez le partage ou la location d’auto », suggère Stephen.

Même lorsqu’on n’a pas à pratiquer la distanciation physique ou qu’on n’est pas confronté à d’éventuels défis économiques, être soucieux de ses liquidités peut servir à épargner pour la retraite ou à constituer un fonds d’urgence.

« Dépenser judicieusement vous aide à savoir où va votre argent, à voir où vous pourriez réduire vos dépenses et à réfléchir à ce qui est nécessaire et ce qui ne l’est pas », ajoute Stephen.

DENISE O’CONNELL

PARLONS ARGENT ET VIE

ILLUSTRATION

DANESH MOHIUDDIN

  1. Statistique Canada. Tableau 11-10-0125-01 Dépenses alimentaires détaillées, Canada, régions et provinces
  2. CAA. Beaucoup de Canadiens ne connaissent pas le coût global réel de leur véhicule. 24 mai 2018. https://www.newswire.ca/fr/news-releases/beaucoup-de-canadiens-ne-connaissent-pas-le-cout-global-reel-de-leur-vehicule-683576061.html. Consulté le 30 mars 2020