Skip to main content
Présenté par TD
Illustration of a person scratching their head while looking at symbols related to finances.

Fonds négociés en bourse et fonds communs de placement : quelle est la différence?

Les fonds négociés en bourse et les fonds communs de placement sont-ils identiques? Pas tout à fait. Si vous en êtes à vos débuts sur les marchés, voici quelques points importants que vous devriez connaître sur ces placements populaires.

Écrit par David Fielding
le 8 septembre 2022
Illustration : Inna Gertsberg

Quand on se lance dans le domaine des placements, on fait face à tant de sigles, de types de compte et de placements que ça ressemble à un jeu de Tape-la-taupe : chaque réponse qu’on obtient semble donner lieu à deux questions. Mais toute personne qui commence se pose souvent la question suivante : quelle est la différence entre les fonds négociés en bourse (FNB) et les fonds communs de placement (FCP)?

Heureusement, nous pouvons vous expliquer les différences entre ces deux types de produits populaires qui peuvent vous aider à atteindre vos objectifs de placement. Une retraite confortable, une mise de fonds pour acheter une maison ou des rénovations à votre goût valent certainement plus qu’une peluche géante. Alors, arrêtons de jouer et prenons un moment pour réfléchir aux principales similitudes et différences entre les FNB et les FCP, ainsi qu’à certaines des raisons pour lesquelles vous pourriez les choisir.

Que sont les FNB et les FCP?

Ce sont deux produits de placement qui ont des points en commun. Tous deux offrent aux investisseurs un moyen de mettre leur argent en commun dans une entité, le fonds, qui investit à son tour dans un ensemble d’actions, d’obligations ou d’autres actifs. En échange, les investisseurs reçoivent une participation au fonds sous forme de parts.

Ces deux types de fonds sont très populaires auprès des investisseurs. Selon l’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC), qui publie chaque année un rapport annuel sur les ventes de FCP et de FNB, 2 080 milliards de dollars étaient investis dans des FCP au Canada à la fin de 2021, et 347 milliards de dollars l’étaient dans des FNB. Au cours de la décennie précédente, l’actif des FCP canadiens a augmenté de plus de deux fois et demie, grâce à une combinaison de nouvelles ventes et de croissance du marché. La valeur totale des FNB canadiens a quant à elle augmenté de plus de huit fois, pour les mêmes raisons.

Voici d’autres ressemblances entre les FNB et les FCP : 

  • Ils peuvent tous deux être détenus dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ou un compte enregistré d’épargne-retraite (REER). Ils peuvent aussi être détenus dans des comptes non enregistrés. En cotisant régulièrement dans ces comptes, vous pouvez profiter de l’intérêt composé pour faire croître votre patrimoine.
  • Ils peuvent tous deux diversifier instantanément votre portefeuille. Les fonds détiennent souvent un ensemble de placements, et non une seule action ou un seul titre; ainsi, le risque que votre stratégie de placement soit entièrement minée à cause d’un placement unique est réduit.
  • Les deux offrent des variantes qui correspondent à votre profil de risque. Les sociétés qui montent et gèrent des FNB et des FCP offrent des variantes de chacun, par exemple avec une proportion plus importante d’actions et de titres à risque pour les investisseurs plus audacieux, ou une proportion plus importante de placements à faible risque, comme des obligations et des liquidités, pour les investisseurs plus prudents.  

En fin de compte, les FNB et les FCP peuvent faire gagner de l’argent aux investisseurs de deux façons très semblables. La première provient des gains en capital, c’est-à-dire l’augmentation de la valeur des placements. L’autre provient des distributions. Selon le fonds, vous pourriez recevoir des distributions annuelles de dividendes, d’intérêts ou d’autres revenus de placements. Mais on n’abordera pas ce sujet ici. Pour le moment, examinons les principales différences entre les FNB et les FCP.

Les FNB et les FCP sont achetés et vendus à différents moments

Ils diffèrent notamment dans la façon dont leur prix est établi et dont ils sont vendus. Les FNB se négocient en temps réel sur une bourse (comme la Bourse de Toronto) et peuvent être achetés en tout temps pendant les heures de négociation à partir d’un compte de courtage. En revanche, les ordres sur FCP sont regroupés tout au long de la journée par le promoteur du fonds et exécutés d’un coup, à la fin de la journée, selon les cours à la clôture du marché. 

Les FNB et les FCP impliquent des coûts différents

Autre différence : leurs frais de gestion et frais d’exploitation. Vous ne payez pas ces frais directement; ils sont payés à même le fonds et sont exprimés en pourcentage de la valeur totale du fonds (de moins de 1 % à plus de 3 %). Le ratio des frais de gestion (RFG) est souvent plus faible pour un FNB, car de nombreux FNB ne font pas l’objet d’une gestion active, c’est-à-dire que leurs placements sous-jacents ne sont pas sélectionnés en fonction des prévisions et de l’évaluation de ces placements par un gestionnaire. Les placements sont plutôt sélectionnés pour suivre le mieux possible un indice de référence, comme le S&P 500 ou le S&P/TSX. 

Quant au RFG d’un FCP, il peut également comprendre ce qu’on appelle une commission de suivi, versée chaque année au cabinet de votre conseiller pour couvrir ses services.

À noter que, le 1er juin 2022, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ont interdit les commissions de suivi pour les FCP et FNB détenus dans des comptes autogérés. Les FCP et FNB qui comportent des commissions de suivi ne sont donc plus offerts aux investisseurs autonomes qui utilisent un compte de courtage.

Les FCP se négocient à leur valeur liquidative, tandis que les FNB se négocient au cours du marché au moment de l’exécution des ordres. Ce dernier prix peut être légèrement supérieur ou inférieur à la valeur liquidative sous-jacente et doit être pris en compte dans le coût total de prise en charge d’un FNB. Parmi les autres coûts liés aux FNB, on trouve les commissions sur les opérations, les écarts de négociation et les frais de votre compte de courtage. 

Pourquoi choisit-on d’investir dans des FNB

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez décider d’investir dans des FNB qui vous aideront à atteindre leurs objectifs de placement. Comme les FNB sont achetés et vendus en bourse tout au long de la journée, ils offrent une grande souplesse et conviennent tout particulièrement si vous aimez gérer vos propres placements. Voici d’autres raisons pour choisir les FNB :

  • Ils peuvent être un bon moyen d’accroître la diversification d’un portefeuille.
  • Le cours des FNB change chaque minute, ce qui les rend intéressants tant pour les spéculateurs sur séance que pour les investisseurs à long terme.
  • Les FNB ont tendance à avoir des frais plus faibles et à n’exiger aucun placement minimal, ce qui en fait une solution à faible coût pour de nombreux portefeuilles. Toutefois, il faut faire attention aux commissions et au coûts d’opérations (écarts acheteur-vendeur) qui pourraient découler des opérations fréquentes sur FNB et pourraient ainsi gruger les rendements. 
  • Les FNB ont tendance à être plus transparents dans la divulgation de leurs placements. De nombreux émetteurs de FNB publient la liste complète des placements sous-jacents sur leur site Web.

Pourquoi choisit-on d’investir dans des FCP?

Il y a aussi plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez décider d’investir dans des FCP qui vous aideront à atteindre vos objectifs de placement. L’une des principales raisons, c’est qu’ils sont simples à gérer. Vous n’aurez pas à vous en préoccuper, surtout si vous travaillez avec un conseiller. Voici d’autres raisons pour choisir les FCP :

  • Ils sont souvent conçus comme placements à long terme, et leur structure de frais (qui peut comprendre des frais de rachat anticipé) encourage davantage les titulaires de parts à les conserver, même dans des conditions de marché difficiles. 
  • Les FCP peuvent convenir aux personnes qui préfèrent que leur portefeuille soit géré par un professionnel,
  • et ils peuvent être facilement intégrés à un programme de cotisation automatique.

En conclusion, selon votre style de placement, c’est à vous de choisir d’investir dans des fonds négociés en bourse ou dans des fonds communs de placement, ou dans les deux. Tous deux peuvent faire partie intégrante de tout portefeuille, que vous préfériez effectuer des opérations tous les jours ou que vous adoptiez une stratégie d’achat dans une optique à long terme.

OUVREZ UNE SESSION. Consultez votre compte Placements directs TD dès aujourd’hui!

MENTIONS JURIDIQUES : Les renseignements aux présentes ont été fournis par Gestion de patrimoine TD à des fins d’information seulement. Ils proviennent de sources jugées fiables. Les graphiques et les tableaux sont utilisés uniquement à des fins d’illustration et ne reflètent pas les valeurs ou les rendements futurs des placements. Ces renseignements n’ont pas pour but de fournir des conseils financiers, juridiques, fiscaux ou de placement. Les stratégies fiscales, de placement ou de négociation devraient être étudiées en fonction des objectifs et de la tolérance au risque de chacun.
Placements directs TD est une division de TD Waterhouse Canada Inc., filiale de La Banque Toronto-Dominion.
Toutes les marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
MD Le logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de La Banque Toronto-Dominion.