Les Canadiens affrontent une nouvelle étape de la pandémie de COVID-19. Or, l’optimisme prudent des mois d’été pourrait bien se changer en frustration vu la hausse des cas d’infection dans plusieurs régions et des facteurs qui entravent la réouverture de l’économie.

Beaucoup de gens réalisent que le contexte pandémique est appelé à durer bien plus longtemps que prévu. L’imprévisible semble être en voie de devenir la norme.

En matière de finances personnelles, il y a toujours lieu de rechercher une certaine stabilité. La conjoncture économique a beaucoup changé par rapport à la même période l’an dernier, mais vous pouvez prendre des décisions soigneusement planifiées concernant votre argent pour regagner un peu d’équilibre en cette période d’incertitude. Si vous cherchez des moyens d’accroître votre confiance en matière financière, voici quelques mesures à mettre en place maintenant pour possiblement renforcer les bases de votre portefeuille et de votre vie en général.

Sachez à qui vous adresser en cas d’urgence

Certains vivent une année difficile, mais on peut tous établir un plan afin de savoir où se tourner pour accéder à des fonds en cas d’urgence. Il serait peut-être judicieux de faire le point concernant votre coussin d’épargne et les programmes fédéraux en vigueur. (Les programmes d’aide peuvent varier, mais vous trouverez ici de l’information à jour sur le Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19.) Vous pouvez aussi songer à réduire certains coûts de votre ménage. Si vous êtes propriétaire d’une maison, il est envisageable de souscrire une ligne de crédit sur valeur domiciliaire (LDCVD) assortie d’un taux d’intérêt inférieur à celui d’une carte de crédit. Si vous ne savez pas trop comment procéder, il peut être utile de faire appel à un conseiller financier pour déterminer si ce type d’emprunt vous convient, et examiner éventuellement d’autres options.

Épargnez avec constance et maintenez vos placements

La volatilité des marchés peut susciter des craintes et amener certains investisseurs à vouloir retirer leurs placements. Pourtant, en dépit du recul des marchés au printemps, beaucoup d’actions et de fonds communs de placement ont connu un solide rebond. L’histoire montre que les marchés finissent souvent par se redresser à long terme. Si vous aviez retiré vos fonds du marché en mars, vous auriez non seulement subi une perte, mais aussi raté le train de la croissance qui a suivi. Dans le cadre d’un REER ou d’un CELI, il est souvent judicieux d’épargner avec constance au moyen de cotisations régulières. C’est une approche de placement facile et pratique qui vous met en bonne position pour profiter des gains potentiels du marché. Si vous n’avez pas de REER ni de CELI, le moment est peut-être venu d’en ouvrir un.

Parlez à un conseiller financier

Au besoin, adressez-vous à un conseiller financier pour mieux considérer l’ensemble de votre situation. Un conseiller peut vous aider à concevoir les fluctuations et la volatilité comme des composantes naturelles du cycle économique. Il est aussi bien placé pour vous expliquer que les perturbations à court terme, quoique momentanément frustrantes, n’ont souvent qu’une faible incidence sur l’atteinte de vos objectifs à long terme. Pour en savoir plus sur les avantages de recourir à un conseiller financier pour mieux gérer vos besoins, visitez le centre Conseils TD Prêts pour vous. Vous y trouverez des articles et d’autres ressources.

Adoptez des mesures de gestion du stress

Les manchettes déprimantes qui se succèdent peuvent générer de l’anxiété et du stress. Pourquoi ne pas prendre une pause des nouvelles, ici et là? Une pause peut s’avérer salutaire, surtout si les actualités vous tourmentent. Vous pouvez aussi développer l’habitude d’échanger plus souvent au quotidien avec des amis, des collègues et des proches – en toute sécurité, bien sûr. Privilégiez au besoin ce genre de routine, qui ramène l’attention vers les éléments contrôlables de la vie.

Pour mieux vous orienter, le gouvernement fédéral propose des ressources pouvant faciliter la gestion de votre santé physique et mentale pendant la pandémie. Espace mieux-être Canada est un service financé par le gouvernement canadien qui répond à la hausse fulgurante de cas de détresse mentale liés à la pandémie de COVID-19. Vous trouverez sur le site Web des outils et des ressources en matière de santé mentale.

Quoique difficile, le contexte actuel vous invite à faire le point sur votre santé mentale et physique ainsi que sur votre situation financière pour le bien de votre famille. En négligeant certains enjeux liés à votre bien-être physique ou financier, vous risquez d’aggraver de petits problèmes. Le simple fait de parler avec un professionnel de la santé ou des services financiers pourrait vous rassurer et vous convaincre qu’il existe des bouées de sauvetage malgré l’incertitude.

DON SUTTON

PARLONS ARGENT ET VIE

ILLUSTRATION

DANESH MOHIUDDIN